Kits zéro déchet pour débutants

Le printemps est bientôt là, c’est l’heure de parler des… cadeaux de Noël ! Cette année (enfin 2016 quoi), j’ai réussi à offrir des cadeaux plutôt cohérents d’un point de vue écolo/locavore/nature : des sacs et pochettes faits par un artisan sur Vérone, une « box à planter », une bouteille réutilisable fabriquée par une start-up française, des kits zéro déchets faits maison… C’est ce que je vais présenter dans cet article.

L’idée remonte à l’été dernier (oui, cette année j’étais très en avance pour Noël…) en faisant des disques démaquillants réutilisables. Quelques disques découpés dans des chutes de tissu que Maman avait utilisé pour faire des pyjamas pour notre bande de cousins lors d’un bien lointain Noël. C’est du pilou avec des motifs d’oies et canards sur l’endroit. Pour faire les disques, j’ai mis deux morceaux endroit contre endroit, le côté « doudou » vers l’extérieur donc. Les disques violets ont été découpés sans remord dans la capuche de mon sweat « Scotland », même principe, le côté doux sur l’extérieur.

Disques démaquillants réutilisable

La deuxième partie de l’idée m’est venue lors de notre voyage au Sénégal en novembre. Au total, 4 vols car on a fait escale à Istanbul. Vols de nuit donc distributions de pochettes à bord avec chaussettes, masques pour les yeux, écouteurs… Pas très écolo cette affaire-là ! Mon côté récup’ à jouer et j’ai gardé toutes les pochettes. On ne sait jamais…

Pochette avion à recouvrir

J’ai bien fait car, après avoir eu du mal à convaincre mon Italien, j’ai récupéré de jolis morceaux de tissus wax sur la plage de Saint-Louis.

Tissus wax Sénégal

Oui, par endroit, la plage est un peu cracra sur l’Hydrobase.

Plage de Saint-Louis Sénégal

Mais pas partout, la preuve en image :

Plage hydrobase Saint Louis Sénégal

Bref, j’avais du tissu, des pochettes… Ni une, ni deux, une fois rentrée à la maison, je les ai décousues pour les recouvrir.

Pochettes recouvertes en tissu wax

J’ai fait des kits différents en fonction de la personne à qui j’allais l’offrir : stick lèvre coulé dans un tube de colle, petit pot d’après-rasage, petit bocal de gommage coco-café,  pot de déo solide, le tout dans des mini-bocaux en verre récupérés dans la cave des mes grands-parents et forcément réutilisables. Et pour chacun, un mandala peint sur un galet du Lac de Garde et une petite bouillotte sèche cousue dans des morceaux de chemises… C’était pour Noël mais ça marche aussi pour un anniversaire !

NB. C’est « à cause » de ces pochettes que je me suis mise à coudre avec un peu plus d’assiduité. Des idées et réalisations (comme les bouillottes sèches) à suivre dans de prochains articles.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s