Préparer des macérats huileux à la maison

J’avais envie de préparer des macérats huileux pour les utiliser comme base dans mes crèmes et baumes maison. Pour les préparer, il faut beaucoup de patience, mais le jeu en vaut la chandelle ! Une huile végétale, des plantes séchées et du temps, voilà ce qu’il te faudra pour préparer des macérats huileux maison. 

Un macérat huileux est une huile végétale contenant des principes actifs issus de plantes. Les éléments liposolubles de végétaux passent dans l’huile lors d’une macération à froid. Cela permet d’obtenir une huile végétale enrichie en principes actifs de manière naturelle.

Pour mon premier test, j’ai choisi la camomille (anti-inflammatoire), la lavande (pour son parfum) et la vanille (adoucissante). J’utilise l’huile de tournesol, peu oxydable, comme l’huile d’olive mais avec une odeur plus neutre.

Préparation de macérats huileux de camomille, lavande et vanille

Quelques conseils pour la préparation de macérats huileux maison à froid :

  • Utilise des pots en verre bien propres et qui ferment bien.
  • Fais macérer de préférence des plantes séchées. Les plantes fraîches ont tendance à faire « tourner » l’huile en fermentant.
  • Fais attention à ce que l’huile couvre bien toutes les fleurs et feuilles dans le pot.
  • Laisse macérer environ 6 semaines en agitant le pot de temps en temps.
  • Tu peux laisser les pots à la lumière du jour, mais pas en plein soleil, mais certains principes actifs sont sensibles à la lumière. Moi je préfère déposer les pots au frais dans un placard.
  • Après avoir filtré la macérat, presse bien les plantes pour en extraire un maximum d’huile.
  • Un bon macérat peut se conserver jusqu’à 1 an. Je les stockerai à l’abri de la lumière.

Les fleurs de camomille viennent de jardin de mes parents et je les utilise aussi dans le masque aux graines de lin ou en rinçage pour cheveux blonds. Les fleurs de lavande sont celles cueillies sur mon balcon l’année dernière, donc elles sont bien sèches. Pour la vanille, j’ai pris des petits morceaux de gousse coupés en deux dans le sens de la longueur.

Et c'est parti pour 6 semaines de macération !

Macérats huileux à l'huile de tournesol : camomille, lavande et vanille

6 semaines plus tard...

Macérats huileux de vanille, camomille et lavande

Pour l’instant, j’ai utilisé le macérat à la vanille dans excellent baume à lèvres, celui à la camomille dans un shampoing-test (pas encore convaincant) et celui à la lavande en mélange avec un peu d’huile de coco comme hyper hydratant pour le visage. Je pense que je l’utiliserai aussi la prochaine fois que je dois refaire de l’après-rasage à la place de l’huile d’olive.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s